29/05/2008

Werkgroep Morkhoven: prosecuted - poursuivi


Prosecuted for intruding in the private lives of criminals - Poursuivi pour entrave à la vie privé de criminels en fuite

Marcel.fetchProsecuted for intruding in the private lives of criminals on the run, Marcel Vervloesem of the ONG "Werkgroep Morkhoven" for the fight against paedophile networks, will have to answer this Wednesday March 10, 2004 the court of Turnhout (Belgium) of the violation of international laws on the protection of private lives. The right to the image, demanded by Dutroux in order to preserve his serenity during his judgement is not at stake, but well of the image of men supposed to be sought by the international police forces, as their photographs were sold to the paedophile network of Zandvoort whereas they rape and torture babies and children. In parallel, the material was regarded as "too old being usable", which shows an astonishing contradiction on behalf of the court, since it would result in an intrusion in the private lives of unrecognizable criminals.

The Dutch and French justices closed the case of the CD-ROMS of Zandvoort, the latter pleading that the number of French abused children where too fewer, and that they have been abused with their own assent or the assent of their parents. Marcel Vervloesem and Werkgroep Morkhoven believe that when a child is tortured, violated and assassinated with his own assent or the one of his parents, the criminal must be found. It is thus, which in collaboration with the Foundation Princess of Croÿ, that four victims on the CD-ROMS of Zandvoort were identified this January. The investigation shows that the justice of Turnhout never analyzed the photographs, in spite of the recognition de visu of two murdered little girls. It is therefore rather surprising that the justice of Turnhout prosecutes Marcel Vervloesem for the intrusion in the private lives of criminals on the run, whereas it did not even make out the ultimate analyses concerning the victims which had been recognized.

Like the justice of Turnhout, the justice of Arlon has not yet found the time to require the arrest of the couple which has claimed to be close accomplices of Dutroux, and whose husband states to have ejaculated on Julie and Melissa. In knowledge of the chronic dysfunctions of Belgian justice, the collaborator of the Foundation Princess of Croÿ belonged micro-traces of the couple, so that if they escape, their DNA can be compared with the ones found in Dutroux houses.

The princess of Croÿ will be present at the court of Turnhout this Wednesday March 10, and will answer the questions of the journalists about the identifications of victims of CD-ROMS of Zandvoort, and the couple which is says to be accessory to Dutroux.


Marcel.fetchPoursuivi pour entrave à la vie privé de criminels en fuite, Marcel Vervloesem de l'association de la lutte contre les réseaux pédocriminels "Werkgroep Morkhoven" devra répondre ce mercredi 10 mars 2004 au tribunal de Turnhout (Belgique) d'entrave aux lois internationales sur la protection de la vie privé. Il ne s'agit pas du droit à l'image que réclame Dutroux afin de conserver sa sérénité pour son jugement, mais bien de l'image d'hommes présumés être recherchés par les polices du monde entier, car leurs photos ont été vendues au réseau pédocriminel de Zandvoort alors qu'ils violent et torturent bébés et enfants. Parallèlement, ces photos ont été considérées comme "trop anciennes pour être utilisables", ce qui démontre un contradiction étonnante de la part du tribunal, puisqu'il en résulterait une entrave à la vie privé de criminels méconnaissables.

Mais plus extraordinaire encore: les justices hollandaise et française ont classé sans suite l'affaire des CD-ROMS de Zandvoort, la dernière plaidant que le nombre d'enfants français y figurant étaient moindre et qu'ils avaient été abusés avec leur propre consentement ou celui de leur parents.

Marcel Vervloesem et le Werkgroep Morkhoven estimant que quand bien même un enfant a été torturé, violé et assassiné avec son consentement ou celui de ses parents, le criminel doit être recherché. C'est ainsi, qu'en collaboration avec la Fondation Princesse de Croÿ, quatre victimes figurant sur les CD-ROMS de Zandvoort ont été identifiées en ce mois de janvier. L'enquête démontre que la justice de Turnhout n'a jamais fait analyser les photos, malgré les reconnaissance de visu de deux petites filles assassinées; l'une belge, l'autre française. Aussi, on s'étonne que la justice de Turnhout poursuive Marcel Vervloesem pour l'entrave à la vie privé des criminels en fuite, alors qu'elle n'a même pas fait effectuer les analyses élémentaires concernant les victimes qui avaient été reconnues.

A l'instar de la justice de Turnhout, la justice d'Arlon n'a pas encore trouvé le temps de demander l'arrestation du couple qui se prétends proches complices de Dutroux, et dont le mari déclare avoir éjaculé sur Julie et Melissa. De ce fait, et en connaissance des dysfonctionnements chroniques de la justice belge, une collaboratrice de la Fondation Princesse de Croÿ a relevé des micro-traces du couple, afin que s'ils s'échappent, leurs ADN puissent être analyser.

La princesse de Croÿ sera présente au tribunal de Turnhout ce mercredi 10 mars, et répondra aux questions des journalistes sur les identifications de victimes du CD-ROM, et le couple qui se dit complices de Dutroux.


- http://www.google.be/search?num=30&hl=nl&q=kinderpornonetwerk+zandvoort&btnG=Zoeken&meta=lr%3D
- http://www.google.be/search?num=20&hl=nl&q=gerecht+Turnhout&btnG=Zoeken&meta=lr%3D
- http://www.google.be/search?num=20&hl=nl&q=Justitie+Turnhout&btnG=Zoeken&meta=
- http://www.google.be/search?hl=fr&q=Open+brief+procureur+generaal+Morkhoven&btnG=Rechercher&meta=
- http://www.google.be/search?hl=fr&q=Jacobs+zicot+turnhout&btnG=Rechercher&meta=
- http://www.google.be/search?num=30&hl=nl&q=Onkelinx+Zandvoort+&btnG=Zoeken&meta=
- http://www.zoegenot.be/CD-roms-pedocriminels-Onkelinx.html
- http://www.google.be/search?q=Hof+van+Beroep+Antwerpen+Vervloesem&gbv=2&hl=fr&start=0&sa=N
- Belgian Justice
- Procès/Trial 9.2.2005
- Proces 9.2.2005

Fondation Princesse de Croÿ:
Fondation Princesse de Croÿ
Werkgroep Morkhoven:
Werkgroep Morkhoven
WerkgroepMorkhoven@gmail.com

12:05 Écrit par Commissioner for Human Rights dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : werkgroep morkhoven |  Facebook |